Accueil > Comprendre, Agir > Agriculture, OGM > Faucheurs d’OGM > Une nouvelle parcelle de maïs OGM détruite dans le Puy-de-Dôme

Une nouvelle parcelle de maïs OGM détruite dans le Puy-de-Dôme

mercredi 3 août 2005, par bubugue

Information issue du site voila.fr

03-08 10:36:24 Une nouvelle parcelle de maïs génétiquement modifié a été détruite mardi après-midi à Neschers (Puy-de—Dôme), a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

Deux autres parcelles de maïs OGM avaient été détruites dans la nuit de lundi à mardi à Issoire et au Broc (Puy-de-Dôme), une destruction revendiquée par le Collectif des faucheurs volontaires.

A Neschers, le saccage, pour l’instant non revendiqué, a eu lieu en plein jour, entre 15H30 et 19H30, heure à laquelle la destruction a été constatée, selon une source judiciaire.

Le Collectif des faucheurs volontaires avait déjà revendiqué le saccage d’une première parcelle de maïs génétiquement modifié à Beaulieu (Puy-de-Dôme), dans la nuit du 18 au 19 juillet.

Une information judiciaire pour "destruction en réunion" avait été ouverte le lendemain par le parquet de Clermont-Ferrand, mais aucune interpellation n’a eu lieu jusqu’à présent. Les enquêtes ont été confiées à la section de recherches de la gendarmerie du Puy-de-Dôme.

Les quatre parcelles endommagées sont exploitées par le laboratoire Meristem Therapeutics, qui travaille à la production de lipase gastrique, destinée à tenter de soulager les patients atteints de mucoviscidose, et à la production d’anticorps anti-cancéreux.

"Aucune justification scientifique ou thérapeutique ne permet la transformation des champs des paysans en paillasse de laboratoire", avait expliqué mardi le Collectif des faucheurs volontaires dans un communiqué diffusé revendiquant les destructions d’Issoire, du Broc et de Beaulieu.

Mardi, le préfet de la région Auvergne avait dénoncé "avec la plus grande fermeté ces actes de vandalisme contraires aux principes démocratiques".


Bon je me permets quand même un commentaire.
Au début, MERISTEM communiquait sur le fait que cette lipase était destinée à soigner. Créant de fait une ambiguïté pour le commun des mortels. Mais ce dernier est moins crétin qu’ils voudraient nous le faire croire.
Au fur et à mesure des destructions ce propos est devenu aider ou soulager. Aujourd’hui c’est tenter de.

Rendez vous à cette adresse et vous y découvrirez une des finalités de ces essais : un marché estimé entre 400 et 500 millions d’Euros à l’horizon 2010 c’est l’estimation qui apparait lorsqu’ils présentent la mucoviscidose. Cela signifie que ces malades sont considérés comme un marché. Leur souci ne semble donc pas tant de guérir mais de remporter un marché.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions'inscriremot de passe oublié ?