Accueil > Comprendre, Agir > Guerre et paix > La France et la prolifération nucléaire

La France et la prolifération nucléaire

vendredi 27 janvier 2006

19 janvier 2006 : communiqué de l’Observatoire des armes nucléaires françaises

En pleine crise internationale avec l’Iran, Jacques Chirac va tenter de convaincre les Français de la pertinence de renforcer l’arsenal nucléaire, ce 19 janvier, lors d’une visite aux forces de dissuasion sous-marines et aéronavales à Brest. Pour quel objectif ? Contre quel ennemi ? Les menaces actuelles ne sont-elles pas le terrorisme international et le renforcement des inégalités Nord-Sud ? Or, cela tombe mal, ces armes sont inadaptées pour résoudre ces conflits.

Il y a dix ans, le 20 janvier 1996, Jacques Chirac annonçait la fin « définitive » des essais nucléaires. Cette décision, qualifiée de « favorable au désarmement nucléaire » ne doit pas être « l’arbre qui cache la forêt, selon Bruno Barrillot, directeur de l’Observatoire des armes nucléaires françaises/CDRPC. En effet, Jacques Chirac a lancé la France dans une course à l’armement nucléaire du XXIe siècle avec son programme de simulation des essais. »

Depuis son arrivée à l’Élysée, Jacques Chirac poursuit une politique de modernisation et d’augmentation constante des crédits affectés à la dissuasion nucléaire. Cette année encore 3 322 millions d’euros soit 21,5 % des crédits d’équipement du ministère de la Défense sont consacrés à ces armes de destructions massives. Le CDRPC évalue sur la période 1945-2010 la somme consacré à l’arsenal nucléaire proche de 300 milliards d’euros.

« Grâce » à cette vision politique chiraquienne de la sécurité internationale, la France conservera jusqu’en 2040 son rang de quatrième puissance nucléaire. Actuellement 348 ogives nucléaires constituent la force de frappe. Ces armes sont réparties entre les composantes sous-marines (4 sous-marins nucléaires lanceurs d’engins) et aériennes (60 Mirage 2000-N, 24 Super-Étendard). Entre 2009 et 2015, l’ensemble des systèmes d’armements et des vecteurs nucléaires sera renouvelé. La composante aérienne recevra ses premiers escadrons de Rafale nucléaire (F3). Ces appareils seront alors équipés du nouveau missile air-sol moyenne portée amélioré (ASMP-A) et d’une nouvelle tête nucléaire (TNA). Idem pour la composante sous-marine qui sera constituée de quatre SNLE nouvelle génération, de nouveaux missiles balistiques M51 dotés d’une nouvelle tête nucléaire (TNO).

Le Laser Mégajoule est le principal outil de cette modernisation qui permettra d’assurer la conception et la pérennité des ogives futures. Le coût de ce programme est évalué au minimum à deux milliards d’euros.

Parallèlement, cette date anniversaire du dernier essais nucléaire, ne doit pas faire oublier que les 210 essais nucléaires réalisés par la France dans le Sahara et en Polynésie ont « mobilisé » près de 150 000 militaires et civils. De nombreux vétérans des essais nucléaires et les populations de ces sites souffrent aujourd’hui de maladies liées à ces expérimentations nucléaires. Ces personnes sont toujours dans l’attente d’une reconnaissance et d’une prise en charge de leur état par la France.

Pour tout contact :
Patrice Bouveret, président du CDRPC : 06 30 55 07 09
Jean-Marie Collin, journaliste et chercheur associé au CDRPC : 06 88 79 57 29

Pour plus d’informations :
Jean-Marie Collin, Vers une Europe sans armes nucléaires, CDRPC, octobre 2003
Bruno Barrillot, Le complexe nucléaire, CDRPC, février 2005

Centre de documentation et de recherche sur la paix et les conflits - CDRPC
187, montée de Choulans, 69005 LYON
04 78 36 93 03 - courriel : cdrpc@obsarm.org - www.obsarm.org



Essai nucléaire en Polynésie française (Photo CEA).

A voir :
- "Dans le secret du Paradis", 60 mn en Realvideo 33Kb
Ce documentaire de Jacques Cotta et Pascal Martin met en avant les conséquences sur les personnes des explosions nucléaires menées par les autorités françaises au Sahara (Regane et In Eker) et en Polynésie (Moruroa et Fangataufa), sur une période qui court du 13 février 1960 au 27 janvier 1996 et couvre 210 essais nucléaires, aériens ou souterrains.
- Pièces à conviction, "Les irradiés de la république", 90 mn en Realvideo 33Kb.

A lire :

- "Les vétérans du nucléaire s’organisent"

www.infonucleaire.net

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions'inscriremot de passe oublié ?