Accueil > Dans le monde > Par chez nous > Bacs de Rétention des EAUX de l’A75

Bacs de Rétention des EAUX de l’A75

jeudi 15 avril 2010, par MaTthieu

FÉDÉRATION pour la VIE et la SAUVEGARDE du PAYS des GRANDS CAUSSES
Le CREA-21 rue des Fasquets-12100 MILLAU- Tél/Fax : 05 65 61 13 47
Email : fede.grandscausses@laposte.net
AGRÉMENT MINISTÉRIEL NOR : ENVG9650344A (J.O. du 5/11/1996)

Bacs de Rétention des EAUX de l’A75

Enfin une bonne nouvelle : le Parc Naturel Régional des Grands Causses a signé le 22 Mars 2010, une Convention de gestion de ces bacs avec la Direction des Routes.

La Fédération « des Grands Causses » salue cette signature.

Elle rappelle que depuis les enquêtes publiques relatives à la construction de l’autoroute A 75, elle avait (en vertu du principe de précaution) contesté le tracé qui était projeté traversant les bassins d’alimentation des « sources » karstiques captées pour l’alimentation en EAU des populations locales. Durzon – Espérelle – Boundoulaou – Travers Blanc – Cernon etc…etc…

Puis une fois le tracé décidé, de nombreux articles de presse avaient mentionné la vulnérabilité des aquifères concernés. Une étude réalisée par Messieurs Ricard et Bacalowicz en 1996, confirmait les connaissances ou hypothèses de spéléologues locaux.

Malgré l’effondrement des bacs de rétention situés à la toute proximité de l’Aire du Larzac et la mise en évidence de leur drainage vers l’Espérelle, une seconde opération de construction sur cette aire avait été accordée (hôtel). Le Parc Naturel Régional avait répondu à notre grand étonnement que les eaux usées étaient parfaitement traitées. Celles concernant le lessivage des aires d’accès et de stationnement : mystère ? Nos préoccupations à propos de la Zone d’activités de la Cavalerie : là aussi lors des enquêtes publiques, nous avions mentionné outre les risques accidentels de déversement de produits toxiques, ceux procédant des eaux de lessivage des sols, aires de stationnement, eaux de toitures etc…

Il avait été répondu en réunion publique à nos interrogations, par Mr Sellier ; alors Président du Syndicat Mixte A75, qu’il n’y aurait pas d’autorisation d’activités polluantes sur cette zone. Oui mais quels traitements subissent ces eaux de lessivage ?

Autres rappel des courriers aux Ministères Transports (Gayssot)et Environnement(Voynet), signalant nos inquiétudes face aux menaces pesant sur la ressource en eau par la circulation de matières dangereuses dans le Pays calcaire demandant un transit par chemin de fer (ferroutage) et une interdiction formelle de circulation de ces produits sur l’A75 et... la N9.

Tout cela reste aujourd’hui lettre morte !

Cette signature de contrat (P.N.R – D.I.R) est bienvenue. D’aucun pourraient penser que le dernier ( ? ) accident situé à proximité du Caylar en a été le déclencheur. Mais nous savons que le travail du P.N.R sur ce sujet date depuis plusieurs années et nous le louons.

Maintenant nous attendons impatiemment les réalisations de terrain : le bon fonctionnement des bacs dont une vingtaine sont situés sur les bassins d ‘alimentation des sources captées sans compter la nécessité qu’il y aurait d’en installer sur des bassins ou ils sont ....inexistants !!!

Optimistes pourquoi pas ? Mais vigilants !

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions'inscriremot de passe oublié ?