Accueil > Comprendre, Agir > Energie > Nucléaire > Le vent tourne

Le vent tourne

vendredi 5 novembre 2010

La crapulerie doublée d’œillères.

Lettre aux oligarques et autres chiens de garde

Reprenons , malgré le climat d’austérité que ce gouvernement d’imbécile veut nous imposer sans se l’imposer à lui même, le vocabulaire « aussi » s’est considérablement « enrichi » en peu de temps :
Conflit d’intérêt (mots bien lisses pour dire corruption), bouclier fiscal, dépénalisation du droits des affaires, délit d’initié, parachute ou retraite doré, prime, surprime et subprime (« surprime d’hypothèque » , bonus, stock option, malversation en tout genre ont permis de grossir le groupe classique : trafic d’influence, détournement de fond, cumul de mandat, copinage, corruption, abattement et exonérations, prévarication, rémunération abyssale, privilèges etc.. toutes ces rognures viennent s’enchevêtrer dans le désormais très classique concours de celui qui arrivera à mentir et/ou se contredire avec le plus d’aplomb.

La crapulerie n’a pas de limite, les ressources naturelles si.

Ces députés et sénateurs peuvent voter et abroger tant qu’ils veulent. Ils n’ont pas le même régime...Il suffit de leur demander leur salaires, privilèges etc, puis comment et par qui ont été financées leurs campagnes électorales et le tour est joué, sans ballotage.
Le peuple c’est la rue, la rue c’est le peuple, écoutons sa colère en attendant la proche et définitive pénurie de pétrole jamais anticipée par ces décideurs trop orientés sur leur nombril.

Rappelons que la société et les entreprises ne sont pas quittes avec les esclaves consentants lorsqu’elles leur accordent un maigre traitement un « salaire » ; les assurances maladie, et la retraite font aussi partie de cette tentative illusoire de remettre à niveau leur dignité. Alors que la plupart n’atteindront jamais 60ans et dans quel état vue l’état de catastrophe sanitaire et écologique actuelle. Mais c’est cette acceptation de leur exploitation que l’on doit annihiler.

Reprenons donc car la réalité historique n’a plus rien a voir avec ce qu’on nous a inculqué dans ces écoles dites libres et publiques, ces écoles de Ferry, ce colonialiste invétéré, trop frustré de s’être pris une raclée à Sedan et laissant Satory à son triste sort, il est vrai que c’est toujours plus facile de fracasser le crâne d’un tonkinois ou d’un africain que celle affublée d’un casque à pointe.

Reprenons donc car c’est toujours intéressant de constater la « larvitude » de certain de nos compatriotes qui se nourrissent des miettes des « rois » dans un pays qui en a pourtant raccourci un d’une tête rien que par principe. Dans un pays où on a mené plusieurs révolutions avec un taux d’analphabètes pourtant plus élevé.
Reprenons donc car les manuels d’histoire comme les institutions sont maintenant bien entre vos mains.

D’où ce sentiment de trahison. Vous avez trahi ce pays car vous avez trahi les propres principes qui ont fait ce pays. Un des reflets de la pauvreté d’esprit des soi-disantes élites, est d’afficher un ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale, cela pue l’extrême droite à plein nez ; c’est la faute à l’étranger « la France aux français » etc... et la bourgogne aux escargots... Ce bâtiment doit être démonté comme un vulgaire bâtiment de restauration rapide ou comme une vieille prison sentant la poudre quelque-part dans Paris. Ces pauvres gens qui se sont accaparé le nom d’un groupe de résistants, leur mère a oublié de leur dire qu’ils ont tous du sang étranger, soit dans les veines soit sur les mains, et plus sûrement les deux à la fois. Nous ne sommes pas nationalistes, nous sommes internationalistes et ce n’est vraiment pas le même chemin. Car jamais a-t-on entendu chez toutes ces crapules au pouvoir quelqu’un dire : je ne suis rien, nous sommes.?

Avec la mise en examen de Stéphane Hessel juif résistant aussi contre la colonisation de la Palestine par l’extrême droite israélienne, un cran supplémentaire a été passé dans la démesure.

Il faut dire les chose telles qu’elles sont :
la forme la plus aboutie du capitalisme, qu’on l’appelle industrie ou système marchand, ultra libéralisme etc (ou productivisme puisque des pays se disant communistes en ont largement croqué aussi de la Sibérie aux mines du Tibet) a été le nazisme.
Récupérer les cheveux et les dents en or, rentabilité et propagande etc. cultiver le secret. L’aveuglement, le mensonge et le pillage.
La « recherche et développement » des médecins des camps, l’expérimentation sur les hommes.
Écraser la dignité, ils en ont rêvé vous l’avez fait et au delà.
Stérilisation des plantes stérilisation des hommes, entre autres résultats.
Reprenons donc car IG Farben, IBM etc n’ont jamais été condamné, Nuremberg est devenue une farce. Les nazi ont été recyclé dans diverses endroits pour leur « savoir-faire » en Amérique latine et en Afrique du sud et de part et d’autre du rideau de fer, à la NASA etc...
Jamais condamné Ford, jamais condamné Rockefeller et Wall Street : tout s’achète même l’holocauste, l’ONU. C’est très fort de favoriser la création d’un État d’Israël pour compenser la participation des grandes banques et industries au financement de l’holocauste et pour garder une enclave de contrôle sur le moyen Orient, cette belle réserve de ressources naturelles, dont l’or noir comme par hasard. Mais dans ce cas précis c’est aussi vouloir réparer une injustice en en créant une autre en se moquant des générations. Détruire un mur en en construisant un autre, libérer des ghettos et des camps et en en construisant d’autres. C’est favoriser des guerres fratricides jusqu’à la fin des temps, ce qui ne saurait tarder vu le retard mental de ceux qui détiennent « les techniques de l’extinction finale » ; la capacité d’autodestruction.

Sans poussez l’offense jusqu’à vous demander d’être altruiste mais essayez un seul instant de vous mettre à la place de l’autre, « mais à l’autre bout de la ligne d’horizon » ; imaginez comment un type comme Goebbels serait heureux avec tous ces moyens techniques mis à sa disposition. Inutile de tarauder votre imagination débordante car il ferait sans doute ce que vous avez fait et continuez de faire droits dans vos bottes :
Garder l’illusion d’une démocratie, d’un certain « humanisme philanthropique » par le contrôle de la communication, en infiltrant toutes les institutions, en martelant et décervelant à loisir pour inculquer cette ineptie : Imposer cette « société du spectacle ». Bien sûr, il ne s’agit plus d’antisémitisme (quoique) mais d’eugénisme, de scientisme et du dogme de la croissance et du profit.
Le problème par rapport à « ce modèle » est que votre contrôle des médias et des appareils d’État est devenu trop visible, l’abrutissement y est tout relatif. Et ce problème se conjugue surtout avec l’épuisement des ressources naturelles par le pillage et les meurtres étouffés par vos soins de longue date.

Êtes vous idiot , déconnecté de la réalité, de la population à ce point ? Doutiez-vous qu’un pays qui se vante toujours de son histoire accepte cette barbarie ?
Vider le social et goinfrer le financier, socialiser les pertes et privatiser les gains, dogmatiser la croissance et le crédit etc.
Vous vous êtes enrichie sur le denier public et sur le pillage, jamais par un quelconque « esprit entrepreneurial ». Il vous reste à payer la casse sociale et environnementale qui sont à la hauteur de vos profits : démesurées.
Il est vrai que vous avez une excuse : il faut rappeler qu’une des pathologies dues à radioactivité ou la chimie est le retard mental, grâce à vous pas un centimètre carré de territoire français n’est à l’abri de la contamination. Pas un habitant n’échappe à ces contaminations. vous pouvez être fiers de cela : vous avez provoqué et participez les bras ballants d’ignorance et de suffisance au même dessein imbécile et odieux que vos prédécesseurs IG Farben et Vichy : une nouvelle race de français blonds aux yeux bleus, résistants à la radioactivité, à la chimie, aux OGM, aux nano particules, au benzène , aux champs électromagnétiques et aux greffes de cadavres humain ou non, des clones et tout ce qui fait jouir les « transhumanistes ». On tente d’expliquer votre folie par votre peur de la mort, alors que c’est simplement de la bêtise.

Il vous faut revoir les fondamentaux du Conseil National de la Résistance, gérer le vivre ensemble malgré nos différences , choisir notre destin et ne pas céder à l’aveuglement scientiste comme par exemple le CERN qui brulerait toute l’énergie du monde pour savoir l’infiniment plus petit, plus loin, positon, boson et après ?

Choisir notre destin car les auto proclamées élites resteront droit dans leur bottes même après une catastrophe nucléaire, ils l’ont largement prouvé.

Le meilleur symbole de cette imposture, ce totalitarisme insidieux, cette barbarie scientiste est bien le nucléaire.
Malgré la propagande
ce n’est pas un retour à la bougie
c’est un changement de vie
vive la France libre et désabrutie.

Ces 5 et 6 novembre 2010, des trains de marchandise traverseront le pays d’ouest en est comme jadis, « un train d’enfer » dans un affreux silence. Comme la plupart des déchets radioactifs qui sillonnent le pays , ils font courir un risque inconsidéré à la population, de quel droit ? Une population encore abasourdie par tellement de mensonges comme celui de lui faire croire que c’était « l’empire du moindre mal ».
Peut-être y aura-t-il mort d’homme.
Puisqu’il faut en arriver là et puisque vous avez largement « démontré » que la peau d’un français ou d’un occidental valait beaucoup plus que celle d’un africain, d’un amérindien, océanien ou irakien, palestinien ou afghan...
Outre Rhin nos camarades allemands se préparent aussi avec plus de détermination et d’organisation qui les caractérisent. Eux aussi ont des comptes à régler avec leur gouvernement ; leur chancelière présidente de la conférence de l’AIEA à Vienne en 1996 qui a sciemment étouffée les conséquences sanitaires et écologiques de la catastrophe de Tchernobyl ; tous les jours des enfants absorbent de la nourriture contaminée et l’OMS s’en torche les fesses.

En France c’est plus simple à « traiter » puisque c’est la totalité des organismes de pouvoir, politiciens, syndicats, fonctionnaires, militaires, industriels financiers etc d’hier et d’aujourd’hui
qui sont acteurs ou complice de cette imposture, cette barbarie, ce crime contre l’humanité.
Déjà des enquêtes épidémiologiques portées par la population fleurissent un peu partout en France avec plus ou moins de réussite selon le degré d’étouffement et de corruption par des institutions et lobbies. Au grand jour, enfin, et la colère monte, « écoutez le peuple en colère »
Nous ne voulons plus avoir honte d’être français.

Partout en Europe les grand imbéciles veulent prolonger la durée d’exploitation des centrales déjà fissurées plus simplement parce qu’ils sont incapables de trouver les ressources exorbitantes pour financer leur démantèlement, ce que ne voulaient pas voir d’autres imbéciles technocrates et scientistes depuis plus de quarante ans. La véritable crapulerie doublée d’œillères.

Ces trains appelés castor qui se dirigent vers l’est dans un affreux silence sont réellement des « trains de la mort » car ils transportent l’équivalent de plusieurs millions de morts « passés et à venir »
C’est la même barbarie insidieuse et les cheminots en grève ou non, qui seraient « réquisitionnés » pour les conduire seront bien inspirés de faire la jonction pour que toutes les luttes convergent. Oui, nous demandons aux cheminots français de bloquer ces trains car on ne peut pas se pavaner sur les Glières et cracher sur le CNR. Comme on ne peut pas faire lire une lettre d’un jeune résistant dans les écoles et se torcher avec. Quand on détruit ce qu’a fait le CNR et que l’on se vante d’être français, c’est que l’on est Vichyste ou opportuniste.

Le vent tourne, les temps seront difficiles pour vous aussi, car un français qui se bat en France, ce n’est pas un terroriste, c’est un résistant. « Passant souviens-toi », souviens toi bien malgré l’abrutissement et la lâcheté dominante ; c’est la même lutte et la même foi qui nous anime. Mais il faut vous reconnaître cette énorme capacité, cette propension que vous avez à mentir avec autant d’aplomb, à reconnaître le nazisme comme mal absolu dans les termes tout en le glorifiant dans les faits. Nous nous opposerons toujours à cette « nazification » du monde.
Il vous reste à faire comme vos prédécesseurs il y a moins de 70ans : retournez votre veste.
Et achetez vous une conduite ; donnez :

Européens sauvez Belrad, c’est juste votre devoir
Pour sauver l’Institut Belrad qui soigne les enfants, aidez :
Enfants de Tchernobyl Belarus 65 Quai Mayaud 49400 SAUMUR
Compte bancaire : 000215811401, Crédit Mutuel, 33, place de la Bilange, 49400 SAUMUR
http://enfants-tchernobyl-belarus.o...

et réfléchissez sur ces quelques notes glanées ici et là

sur http://www.revue-chimeres.fr/drupal...

et cet extrait du 15 Mars 1944
C’est pour cela qu’ils se sont battu et c’est pour cela que nous les glorifions.
Des mots écrits quelque part en lettre de sang , extraits :

« afin d’assurer :
la pleine liberté de pensée, de conscience et d’expression ;
la liberté de la presse, son honneur et son indépendance à l’égard de l’Etat, des puissances d’argent et des influences étrangères ;
la liberté d’association, de réunion et de manifestation
l’instauration d’une véritable démocratie économique et sociale, impliquant l’éviction des grandes féodalités économiques et financières de la direction de l’économie ;
une organisation rationnelle de l’économie assurant la subordination des intérêts particuliers à l’intérêt général et affranchie de la dictature professionnelle instaurée à l’image des États fascistes ;
le retour à la nation des grands moyens de production monopolisée, fruits du travail commun, des sources d’énergie, des richesses du sous-sol, des compagnies d’assurances et des grandes banques ;
une retraite permettant aux vieux travailleurs de finir dignement leurs jours... »

Quincy, le 3 Novembre 2010

texte et lien envoyé sur 3w.gouvernement.fr/premier-ministre/ecrire

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions'inscriremot de passe oublié ?