Retour au format normal
comment construire un monde solidaire sans abolir d'abord notre propre égoisme

Paradoxe de l'écologie : on refuse le nucléaire, mais on boude aussi les éoliennes.

Il me semble que se sont des associations écologistes qui, au primtemps dernier, ont mis la pression contre les projets d'éoliennes, refermant ainsi radicalement la porte d'une alternative qui, a défaut d'être "parfaite", avait au moins le mérite de nous aider à sortir du nucléaire, tout en etant(pour parler leurs langages)fiable économiquement et en limitant les éventuels licenciements.

Triste parabole :
"à trop en vouloir on fini par tout perdre"
Car si aujoud'hui on a tous la pression à cause des corbeaux du G8, à cause des guerres, d'ITER et du reste, nous en sommes tous personellement responsables.
Lorsque vous en aurez marre de de refaire le monde en virtuel sur le web, vous redescendrez sur terre
AFIN DE RESSENTIR SON ULTIME COLERE
puisse-t-elle au moins réveiller vraiment vos consciences
avant qu'il ne soit trops tard

Arnaud

arnaud chauvin, 23 décembre 2003