Retour au format normal
Nouvelles de l'hôpital

Au terme de cette année 2003, nous nous rappelons à votre souvenir et vous souhaitons une excellente année 2004.

Au mois d'octobre dernier, vous avez été des milliers à participer à la défense des services de l'hôpital Emile-Borel de Saint-Affrique. Chacun de vous l'a fait à sa façon et selon ses possibilités. De la signature de pétition à la grève de la faim en passant par le vote ou l'occupation du chantier du viaduc de Millau, toutes ces formes réunies ont donné toute la force de ce mouvement populaire.

Aujourd'hui, la situation est la suivante :
-  la réanimation est restée ouverte (point positif)
-  les astreintes de radiologie n'ont pas été rétablies (point négatif)
-  la chirurgie programmée et d'urgence n'est pas rétablie (point négatif)
-  la chirurgie ambulatoire n'est pas complètement installée

Nous restons vigilants.

Onze jours de rebellion citoyenne - 89.2 ko
Onze jours de rebellion citoyenne

Quelques-uns d'entre nous ont voulu que le souvenir de ces intenses moments de lutte citoyenne ne s'estompe pas.
Ils ont recueilli quelques articles de presse mais surtout plus de 110 photos pour la plupart inédites et 125 messages de soutien parmi les centaines envoyés aux grévistes de la faim.
Ce recueil de 68 pages met en valeur tous les anonymes qui ont participé à ce mouvement
Les bénéfices de sa vente seront entièrement destinés aux futures actions de sauvegarde de notre hôpital.

Prix de vente = 7 euros

Il sera disponible à partir du 10 janvier 2004 dans différents points de vente de la région saint-affricaine que nous vous préciserons dans un message ultérieur.

Vous pouvez dès à présent le commander par correspondance au prix unitaire de 10 euros (7 euros + 3 euros de frais de port pour la France métropolitaine)

Libellé de votre chèque : Association des usagers et du personnel de l'hôpital Emile-Borel

Adresse de commande : Association des usagers et du personnel de l'hôpital Emile-Borel

Hôpital Emile-Borel
88 avenue Docteur Lucien Galtier
12400 Saint-Affrique

N'oubliez pas de joindre le bon de commande en fichier joint.

Pour les résidents à l'étranger, merci de nous contacter par message électronique, afin d'étudier au mieux votre envoi.

Auteurs divers, 3 janvier 2004