Retour au format normal
Larzac, terre fragile

Voici le résumé d'une discussion que j'ai eu avec un copain. Il soutient le rassemblement, y sera comme bénévole, mais son avis concerne surtout l'aspect écologique des choses.

Le causse du Larzac, comme les autres causses, est un milieu fragile, et pas du tout adapté à une forte concentration humaine telle que le rassemblement.

En effet, c'est un plateau calcaire, rien n'est retenu en surface. Une goutte de pluie met entre 4 et 8 heures pour arriver en bas, au niveau des nappes phréatiques (3 à 400 mètres plus bas). Comme le sol ne retient rien, aucun recyclage n'a lieu en surface, rien n'est filtré.

Une étude avait été menée après une rave sur le causse Méjean, et ils avaient estimé à 10 ans le temps nécessaire à la dépollution.

J'ignore quelles dispositions ont été prises par la commission qui s'occupe de l'aspect sanitaire (j'imagine qu'ils ont prévu des toilettes et qu'ils se sont occupés de l'assainissement), et je ne suis pas spécialiste des causses. Mais il m'a semblé utile de vous prévenir, essayez de faire attention.

Thierry, 9 juillet 2003