Retour au format normal
merci José

Merci José

Tu es là en prison, le comble pour quelqu'un qui lutte pour la liberté. Tu es plus important que tu l'imagines : tu es celui qui nous fait prendre conscience à quel point nous sommes vivants, à quel point chaque rayon de soleil est réconfortant et nous berce, que chaque étoile, chaque levée de lune et chaque cri d'enfant sont là pour nous le rappeler aussi ! Tu vois à quel point tu peux être puissant, là dans ta tôle, parce que tu nous fais vivre encore un peu plus et personne n'arrêtera les hommes libres même s'ils sont en prison. Ils ne se rendent même pas compte de leur erreur, ceux qui t'on enfermé : la liberté prend tout son sens quant elle est bafouée quand on essaie de la tuer ! La liberté ne meurt pas, c'est ce qu'il faut que tes geôliers comprennent, c'est ce que nous sommes en train de comprendre, nous qui te soutenons. Tu nous maintiens éveillés comme l'on fait les grands hommes, de nombreuses fois sur cette planète. Je ne suis pas en train de t'idolâtrer, mais il faut parfois se montrer reconnaissant envers ceux qui font partie de nos vies : c'est ce que tu es, tu es dans la vie de tout ceux qui te soutiennent. Alors je tiens à te remercier, pour que tu continues à être toi-même, libre, amoureux de la vie, celle que nous aimons et que nous voulons préserver. JM

jmdubonnet, 11 juillet 2003